Créer mon blog M'identifier

Conquise par : La crème nourrissante universelle d'Himalaya Herbals... MAIS...

Le 15 août 2015, 19:56 dans forme, bien-être, santé, beauté 0

Bonjour bonjour !!

Aujourd'hui, je vais parler d'une crème dont l'efficacité m'a conquise : la crème nourrissante universelle de la marque Himalaya Herbals !

Voilà plus d'un mois que j'ai acheté ce pot de 250 mL de crème hydratante et j'en suis totalement folle ! Trouvé dans un petit market HEALTH CARE (bio) à Malte, j'en use et abuse tous les jours aussi bien sur le corps que sur le visage !

Ayant plutôt tendance à être méfiante quant aux produits "corps et visage", j'ai d'abord hésité avant de m'en tartiner sur la figure. Mais voilà, après un bon bain de soleil et de sel de mer, je me suis dit "Allez, testons !" ...Et je ne l'ai pas regretté !

  • J'ai apprécié :

- Non-grasse et à la texture légère, cette crème est un délice à étaler : pas besoin d'en mettre 3 tonnes, une noisette suffit à recouvrir le visage entier et même le cou ! Le produit est très vite absorbé par la peau ce qui est très agréable lorsque l'on doit s'habiller vite vite après la douche : pas d'effet collant qui dure 3h !

- A base d'Aloe Vera, de cerises d'hiver et de l'arbre de Kino Indien, le produit sent bon et la peau est réellement bien hydratée durant toute la journée.

Adaptée à tous les types de peaux, son grand format peut être utilisé par toute la famille, sans modération ! 

Idéale après une journée au soleil, elle est aussi très utile pour celles qui veulent prolonger leur bronzage pour la rentrée et éviter de passer par la case "mue de serpent"  ! 

  • J'ai "tiqué" (et pas qu'un peu) :

- Sur la composition du pot ! Je ne trouve nulle part les ingrédients de cette crème ! Alors oui, Himalaya Herbals vante son utilisation à 100% de plantes naturelles, mais je doute qu'un mélange de plantes broyées donnent une crème... Du coup c'est assez gênant, car rien n'indique l'utilisation réelle de produits bios, la présence ou non de parabens ou autres agents chimiques...! Alors oui, leur site internet est plutôt bien renseigné sur leur identité, leur façon de travailler avec les plantes etc., MAIS :

- Aucune certification que les ingrédients utilisés viennent de l'agriculture biologique n'est affiché sur le pot, ou même sur leur site. Pas d'encart "EcoCert" ou de symbole certifiant l'authenticité des dires de la marque ...! Cela me dérange énormement je dois avouer... Cepndant cela n'enlève pas pour autant l'efficacité du produit...

Alors après, tout dépend de votre exigence quant aux produits de beauté... C'est écrit "100% herbal actives"...

Faut-il y croire ? Je vous laisse maître de votre jugement !

 

Comment prévenir et/ou guérir tous les petits malheurs de l’été ?

Le 9 juin 2015, 21:40 dans forme, bien-être, santé, beauté 0

Ah, l’été ! On l’attend avec impatience, et quand il arrive, on a tendance à abuser un peu trop rapidement de tout ce qui l’accompagne : Soleil, piscine, mer et longues balades sont au goût du jour ! Seulement voilà, le soleil, le chlore et le sel ne sont pas toujours nos alliés et peuvent rapidement transformer nos vacances en un vrai cauchemar ! Un coup de soleil, une insolation, des cheveux asséchés, une coloration qui ternie et qui vire « couleur moche-caca », et même des supers cloques aux pieds car j’ai-voulu-porter-mes-nouvelles-sandales-toutes-neuves-en-cuir-pour-faire-la-belle !

 

Pour ma part, je tiens à vous informer que je glane déjà au soleil depuis quelques jours, dans une petite île européenne au sud de la Sicile : Malte ! Les conseils qui vont suivre sont donc déjà testés, et approuvés à 200% !

 

« Oh là là, il fait trop beau, je vais en profiter pour faire la crêpe au soleil quelques heures ! »

Et vous avez raison ! Le soleil est indispensable à notre bien être aussi bien mental que physique ! C’est le seul qui nous permet de synthétiser de la Vitamine D, vitamine qui joue un rôle crucial pour avoir des os solides, et un moral d’acier !  Mais hélas ! Il peut vite devenir notre pire ennemie et gâcher plusieurs jours de nos si belles vacances !

Comment prévenir les effets néfastes du soleil ?

Dit et redit, vous le savez sans doute tous, mais je me permets tout de même de faire une petite piqûre de rappel :

-   Evitez de vous exposer à fond durant les heures les plus chaudes, à savoir, entre 12h et 16h. Vous ne perdrez pas quelques heures de bronzage intense pour atteindre votre objectif teint hâlé, mais vous perdrez plusieurs jours si par mégarde un coup de soleil ou une insolation s’installe sur votre petit corps…

-  Quand on sort au soleil, et qu’il est très chaud, on se couvre la tête ! Surtout à la plage ! Ca, ça ne pardonne pas. Envie d’une petite sieste au soleil ? Pas de problème ! Mais on se couvre la tête, avec un chapeau, ou au moins, un Tee-shirt. On ne se croit surtout pas plus fort que le soleil, parce qu’on perdra quoiqu’il arrive ! Et une insolation sévère est très vite dangereuse…

-   On se badigeonne de crème solaire ! Tout le temps. Partout. On s’en met avant l’exposition, partout, partout, partout : Visage, dos, épaules, genoux, torse, cou, bras, ventre, cuisses, fesses, tibias et même les pieds ! (Un coup de soleil sur les pieds, c’est vraiment horrible, croyez moi…)On va à l’eau, on sort, on se sèche et on remet de la crème ! On fait une activité quelconque : on se tartine ! Alors oui, je sais, la crème solaire, ça colle, c’est blanc et c’est pas esthétique ou confortable ! ET BENH NON ! Détrompez-vous ! Il y a des très bonnes crème solaire qui sont vendues de nos jours en pharmacie ! Anti-traces blanches, non comédogènes, non-collantes, résistantes à l’eau (qui veut dire qu’elle fonctionne dans l’eau mais pas APRES le bain… donc on s’en remet quand même !) …

J’ai mis plusieurs heures à choisir celle qui convient le mieux à mon type de peaux et à mes critères (mon chéri se souvient très bien de la sieste qu’il a faite à la pharmacie d’ailleurs), et je ne suis pas déçue ! J’ai choisi la marque BIODERMA. Cette crème solaire, en spray, version, pot XXL de 400 mL, SPF 30 pour peaux sensibles, texture invisible, sans paraben, pour visage et corps ! Parfait pour ma peau blanche sensible, à tendance acnéique, et qui part dans un pays inconnu où dieu seul sait quelle type de crème solaire ils vendent !

 

On fait bien attention aussi à choisir un indice de protection adéquat pour le type de peau que l’on a ! Un indice SPF 15 pour une peau ultra blanche… On dit non ! On pourra éventuellement y passer si l’on bronze bien, mais pour un début d’été c’est non négociable !

On n’oublie pas non plus de se tartiner le visage avant chaque sortie ou balade au soleil… Et aucune excuse n’est permise ! OUI ON PEUT SE PROTEGER ET SE MAQUILLER !

Personnellement, deux pshiit de crème solaire dans la main, un chlouq de ma crème teinté, je mélange, et j’étale ! Un petit pout-pout de poudre minéral pour peaux grasses, afin d’éviter l’effet brillant de la crème solaire, et le tour est joué ! Se protéger du soleil n’est plus une étape qui passe à la trappe à cause de son manque d’esthétique !

-   Une dernière chose : ON BOIT BEAUCOUP. De l’eau de préférence. C’est plus rapide à digérer et hydrate donc plus vite le corps. On boit , même si on a pas trop soif. S’hydrater renforcera votre organisme et aidera à éviter un coup de soleil ou une insolation.

 

 

Voilà pour ce qui est de la prévention du soleil. Promis, la suite sera plus rapide.

« Ouille ! Maman, j’ai mal… »

Je ne vais pas dire que je vous avais prévenu … Enfin si. Je vous avais prévenu ! Un coup de soleil ? Pas de panique, j’ai ce qu’il vous faut !!

Après le bain de soleil, on sent qu’on a un peu rougis… Bon, ce n’est pas grave vous vous dîtes ! Mais dans quelques heures ça sera tellement pire, si vous saviez ! Si votre peau est rouge quand vous êtes encore sur la plage, laissez tomber le soleil, vous allez virer rouge écrevisse dans peu de temps ! Premier geste ? Le GEL D’ALOE VERA. On le sort de notre sac de suite, et après s’être rincée à l’eau CLAIRE (surtout pas salée), on s’en badigeonne le plus vite possible et on stop l’exposition au soleil.

Quand on rentre, on se prend une bonne douche, et une fois séchée, on s’en tartine bien partout sur le corps, surtout sur les zones rouges.

Le gel d’aloe vera est un hydratant puissant et naturel ! Plus besoin d’acheter 36 crèmes après soleil ! Il sublimera le bronzage, hydratera la peau en profondeur et aidera à la réparation des petits dégâts du soleil ! N’hésitez pas à en remettre vraiment souvent sur les zones affectées.

Puis, pour celles et ceux qui ont VRAIMENT rien écouté des conseils plus hauts (comme mon cher et tendre, qui en a subit les conséquences…), il y a plusieurs solutions selon les moyens du bord :

-          -   La crème WELEDA pour bébé, au Calendula : UN VRAI miracle cette crème. Je vous en ai parlé ici, et je peux donc ajouter un miracle de plus à cette crème ! En une nuit, la peau a largement retrouvé sa couleur naturelle ! Incroyable mais véridique. Si pour vous, ce n’est pas le cas, c’est que la brûlure est un peu plus profonde. On alterne donc entre Aloe Vera et Crème au Calendula, jusqu’à guérison complète.

 Pas de crème au Calendula ? Pas de soucis ! Une pomme de terre, du lait ou une tomate feront l’affaire ! Pareil, c’est testé et approuvé ! On se badigeonne de l’un des aliments cités (pas tous en même temps hein… le but n’est pas de se faire une omelette sur le corps !) et on laisse agir, idéalement sous une compresse de gaze stérile. (Pour la pomme de terre, je précise : il faut la couper en deux et se badigeonner avec la partie humide.) Si rien n’y fait avec le premier ingrédient, essayez le deuxième, puis le troisième. Tartinez vous bien d’Aloe Vera entre temps quand même.

 

On n’oublie pas de boire beaucoup d’eau aussi, pour aider ses tissus à se réhydrater !

 

« Aïe Aïe Aïe ! J’ai voulu mettre mes nouvelles sandales trop belles pour une balade plus longue que prévue et une ou DES jolie(s) cloque(s) me font souffrir… »

 Là, c’est la faute à pas de chance. Même si c’est mieux de « faire » ses nouvelles chaussures avant de partir en vacances, petit à petit, parfois, on ne peut pas ou on ne veut tout simplement pas ! Et là, ça pique.

Le remède ? Je vais vous donner l’impression de me répéter mais… le gel d’Aloe Vera est votre ami ;) !

Après s’être soigneusement lavé les pieds, on sèche, et on applique du gel d’Aloe Vera sur la cloque. Si elle s’est explosée, ça vaut encore plus ! Le gel va permettre de désinfecter la plaie et d’aider la peau à cicatriser. On n’hésite pas à appliquer une compresse stérile par-dessus le gel, que l’on maintiendra toute la nuit. Dès que possible on en remet encore et encore, tout le temps ! Plus on mettra du gel au long de la journée, plus vite la peau sera cicatrisée ! On peut aider à la cicatrisation SUR UNE CLOQUE NON EXPLOSEE, en ajoutant une petite goutte d’huile essentielle aux propriétés cicatrisantes ou régenérantes ( géranium, bois de Hô, citron etc.), ou encore, de l'extrait de propolis.

 

Pas de gel d’Aloe Vera sous la main ? Un peu de miel suffit ! On étale une petite quantité de miel sur la zone concernée et on met sous une compresse stérile que l’on maintient pour la nuit !

 

/! Et surtout : on n’enlève pas la peau d’une cloque ! Elle permet de protéger la plaie des agressions extérieures comme la transpiration ou la pollution !

De plus, on évite de remettre nos chaussures qui nous ont fait mal, tout de suite, et on protège sa cloque avec un pansement pour la journée. On répète tout ce processus tous les jours jusqu’à la guérison complète !

 

« Au secours, mes cheveux sont secs, ternes et ma couleur devient horrible ! »

 

Alors. Le sel, le soleil et le chlore, ça ne fait pas bon ménage pour nos cheveux, et ils deviennent vite texture-paille. Pour éviter ça, on s’applique du gel d’Aloe Vera tous les soirs, sur ses cheveux, propres (sans sel et sans chlore). Juste avant, on se coiffe bien le soir, pour enlever les saletés et la transpiration de la journée, à la brosse aux poils de sangliers, s’il vous plaît ;).

On utilise un shampoing bio riche en Aloe Vera, en huile de coco ou beurre de karité selon la nature de ses cheveux. (L’Aloe Vera conviendra mieux aux cheveux à tendance grasse).

On n’hésite pas à se faire un petit masque à l’huile d’olive de temps en temps, si cela nous est possible, en le laissant agir plusieurs heures avant la douche.

 

La catastrophe est faite, vos cheveux sont cassants et secs ? On relaxe, et on se fait un masque d’huile d’olive toute la nuit, sur les pointes, que l’on entortille si possible dans du film plastique. On le refait chaque soir la veille où l’on doit se laver les cheveux, jusqu’à ce que ça aille mieux. Et on applique une noix de gel d’Aloe Vera tous les matins !

Pour les adeptes du henné, il existe le Henné neutre (que j’achète sur Aromazone ou chez Hennesetsoinsdailleurs). Il ne colore pas du tout, et nourrit à fond les cheveux ! C’est top ! On fait pareil que pour le masque à l’huile d’olive, on le laisse agir dans du film plastique toute une nuit, et on applique une noix de gel d’Aloe Vera le lendemain sur cheveux propres et tous les autres jours qui suivent ! A renouveler si nécessaire.

 

Pour réparer une coloration après un bain de soleil, de sel et/ou de chlore (Attention, je parle ici de coloration NATURELLE. Au henné par exemple).

Pas envie de vous coltiner 3 hennés par semaine ? Je vous comprends ! Etant une adepte du henné (brun grenat pour ma part), les vacances au soleil m’ont fait super peur ! Heureusement, j’ai trouvé ce qu’il me fallait pour maintenir ma coloration à sa couleur jusqu’à la date du prochain henné : Le charbon végétal.

 

Acheté chez Aromazone, cette petite poudre noire est un très bon colorant ! Et quand on ne veut pas que ses cheveux deviennent orange alors qu’ils sont supposés être bruns ou aux reflets roux ou violine, le charbon s’avère être une bonne alternative.

On fait un premier essai pour voir si le résultat est « pas mal » ou « oh mon dieu non ! » :

 Lors du lavage des cheveux, on met une toute petite cuillère à café de charbon végétal dans la paume de sa main, puis on ajoute le shampoing par-dessus. On se lave les cheveux, on laisse agir 5 bonnes minutes, et on rince normalement.

 

Si le résultat vous satisfait, vous pouvez en mettre la dose que vous voulez dans votre shampoing directement ! Comme ça, à chaque lavage, votre couleur se refoncera là où elle s’est éclaircie au soleil ou à la plage ! Pour moi, ça marche super bien !

 

"Bzzzzzzzzz"... Chéri, il y a un moustique....!

 

 

 La gamme Puressentiel est vraiment génial pour ça ! Je me suis procurée en pharmacie le spray "Anti-pique" aux huiles essentielles, 100% naturel ! Il repousse vraiment bien les moustiques et apaise les piqûres déjà présentes ! 

C'est efficace et au moins, on est sûr de ne pas s'intoxiquer avec un produit chimique ! Attention par contre, l'odeur n'est pas pour autant plus agréable ! Le but est tout de même de repousser les moustiques ;)

 

 Voilà, voilà ! J'espère que cet article vous aura plu et qu'il vous permettra d'éviter ou de guérir tous les petits malheurs qui peuvent arriver durant l'été... 

 

Petit récapitulatif de tout ce qu'il vous faut dans votre sac à main cet été :

- Une bouteille d'eau

- Une crème solaire adaptée à votre peau

- Un chapeau 

- du Gel d'Aloe Vera (ultra important !!!)

- Un tube de de crème WELEDA au Calendula

- Un spray Puressentiel anti-pique 

 

Avec tout ça, vous êtes prêts à affronter le soleil et profiter à fond de l'été !!!

En vous souhaitant de supers vacances toutes ensoleillées !

 

 

 

Les remèdes naturels pour faire face aux allergies respiratoires !

Le 12 mai 2015, 22:30 dans santé, bien-être, forme 0

Ah les allergies respiratoires ! Rhinites, conjonctivite, crises d'asthmes... Un enfer pour ces personnes qui souffrent d'une allergie respiratoire ! On entend par allergie respiratoire toute allergie qui se manifeste par l'entrée d'un allergène par les voies respiratoires. De nombreux facteurs peuvent en être à l'origine. Ces derniers se classent en trois catégories [1] :

- Les facteurs environnementaux intérieurs sont tous les allergènes respirés à l'intérieur des locaux de la vie quotidienne : Poils d'animaux (chat, chien...), moisissures, acariens, etc.

- Les facteurs environnementaux extérieurs comprennent les allergènes présents majoritairement dans l'air extérieur tels que le pollen et les moisissures.

- Les facteurs de pollution atmosphérique. En effet, la pollution agit directement sur la sensibilité des voies respiratoires et sur la composition biochimique des pollens.

Alors avec le printemps qui est bien présent, comment faire face naturellement à nos petites allergies ? Ayant certainement l'habitude, vous connaissez sans doute toutes les astuces "pratiques" telles qu'aérer la maison, changer régulièrement de draps, éviter de caresser les animaux présents, ne pas se rouler dans un champs de fleurs.... et prendre ses anti-histaminiques si le médecin vous en a prescrit ! Tout cela reste d'actualité bien entendu !

(Attention, nous parlerons ici principalement de l'aide que peuvent apporter les plantes pour supporter une allergie respiratoire. Si vous pensez être atteint d'une allergie respiratoire, consultez votre médecin. N'arrêtez pas votre traitement anti-histaminique sans l'avis préalable de votre médecin.)

  • L'Euphraise

 


Aussi appelée "Casse-lunettes", cette plante est réputée comme étant ophtalmique. 

Son histoire :

C'est au XVIe siècle qu'Olivier de Serres* (1539 - 1619) cultiva l'euphraise "aussi appelée luminette pour être sa vertue esclairer les yeux". La décoction ou l'eau distillée d'euphraise officinale avait la réputation de guérir les pathologies liées aux yeux, telles que la blépharite (inflammation du revêtement cutanée des paupières), les larmoiements et la conjonctivite. On justifiait cette vertue d'après "l'oeil jaune" dessiné sur les pétales de cette plante. Les Américains l'utilisaient également en pommade ou en lavage nasale contre ce que l'on appelle "le rhume de cerveau" (rhume banal). [2]

Ses propriétés :

Anti-inflammatoire, l'euphraise soulage les inflammations des paupières, la conjonctivite et les orgelets. Egalement efficace en cas d'infection de l'oreille, des sinus ou des voies nasales, en lavage ou en cataplasme. 

Utile en cas de fatigue occulaire, des yeux qui piquent, des larmoiements.

Antiseptique, légèrement astringente, antalgique.

Comment l'utiliser ?

Toute la plante est médicinale mais on utilise particulièrement les parties aériennes séchées pour les yeux (sommités fleuries).

En infusion (20g de plante par litre d'eau), contre le rhume de cerveau. (3 tasses par jour, entre les repas).

En décoction (20g de plante par litre d'eau). Laisser bouillir pendant 10 minutes. Utiliser en lavages des yeux, en compresses pour des yeux fatigués, ou lavage nasale contre le rhume.

Déconseillé pour les yeux secs et les femmes enceintes. Renseignez-vous chez votre pharmacien.

  • La feuille d'ortie

Son histoire

Plante jadis réputée magique, elle fait partie des grandes plantes médicinales ! Astringente, dépurative, reminéralisante, hémostatique... Elle possède de grandes qualités et fait d'elle LA plante à avoir dans son herboristerie maison ! Il paraît qu'elle était utilisée pour retourner le "mauvais sort" contre celui qui l'aurait jeté !

Ses propriétés :

Dotée de multiples vertus, on citera ici, ses propriétés qui nous seront utiles en cas d'allergie !

Dépurative, elle est très efficace contre les dermatoses rebelles comme l'eczéma par exemple. 

Elle est également réputée pour calmer une crise d'éternuement et le nez bouché en réduisant les congestions nasales ! 

Comment l'utiliser ?

En infusion (30 à 60g de feuilles séchées par litre d'eau). Laisser infuser 10 minutes et boire. 

  • Mais aussi l'Hysope, l'Eucalyptus et la Lavande !


Utilisées en tisane, ces trois plantes médicinales viendront à bout de votre asthme !

L'Hysope, herbe sacrée des Hébreux, est une plante condimentaire : les feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées pour aromatiser divers plats. Les fleurs, également comestibles, relèvent le goût des légumes. Element essentiel de l'elixir de la Grande Chartreuse, l'Hysope est utilisée dans la préparation des liqueurs telles que le pastis, l'eau de mélisse ou l'absinthe, par exemple.

Antiseptique, stomachique, stimulante et expectorante, elle est très utile pour lutter contre la toux et l'asthme !

L'huile essentielle d'Hysope officinale est interdite à la vente libre du fait de son risque neurotoxique et abortif. Mais vous trouverez très facilement de l'huile essentielle d'Hysope couchée bio, une variété de l'Hysope, avec un très faible taux de cétones, la rendant utilisable en toute sécurité.

=> 5 gouttes de cette huile essentielle, diluées dans de l'huile végétale, le mélange sera frictionné sur le dos et le thorax, à raison de 4 fois par jour en cas d'asthme.

La lavande, réputée pour son action relaxante est également très prisée pour venir à bout de la toux irritante et de l'asthme ! Vous pouvez aussi bien utiliser du miel de lavande dans vos tisanes, frictionner quelques gouttes de son huile essentielle mélangées à de l'huile végétale sur votre thorax, ou respirer calmement un mouchoir en tissus où vous aurez déposé au préalable quelques gouttes de l'huile essentielle.

L'eucalyptus aussi vous sera d'une grande utilitée en cas de toux, d'asthme, ou d'affections nasales ! L'huile essentielle d'eucalyptus radié sera très efficace en friction avec de l'huile végétale, au niveau des sinus, du thorax et du dos pour les quintes de toux ou les crises d'asthme ! 

Voilà pour les quelques remèdes qui pourront vous aider à supporter votre allergie respiratoire ! Vous pourrez de nouveau respirer sans avoir peur de souffrir pendant des heures !

 

Si vous aussi vous avez des astuces, partagez-les !!

 

* Olivier de Serre était un agronome français du XVIe siècle. Il fut l'un des pionners de l'étude scientifique des techniques agricoles à en rechercher l'amélioration par l'expérimentation. Il est considéré comme le père de l'agronomie française. [3]

 

Sources:

[1] : www.pollens.fr

[2] : Petit larousse des plantes médicinales, edition Larousse 2009, p.289.

[3] : fr.wikipedia.org , Olivier de Serres

 

Voir la suite ≫